QUOI VENDRE DANS UNE ÉPICERIE FINE ?


QUOI VENDRE DANS UNE ÉPICERIE FINE ?

Au fil des années, les habitudes alimentaires ont changé de telle sorte que les consommateurs sont dorénavant plus exigeants en ce qui concerne les produits mis en vente sur le marché alimentaire. Une des raisons qui pousse les consommateurs à se détourner des grandes enseignes et de se tourner de plus en plus vers les plus petites enseignes, les petits commerces et supérettes. Des consommateurs pointilleux sur la qualité des produits alimentaires qu’ils mangent.

C’est dans cette lancée que le marché de l’épicerie fine a connu le succès d’aujourd’hui. Le secteur de l’épicerie fine est un des secteurs alimentaires qui offre à la vente des produits diversifiés et originaux. Depuis, les consommateurs au niveau des épiceries fines et des supérettes, n’ont eu de cesse d’augmenter de jour en jour. Ci-après tout ce qu’il y a à savoir sur une épicerie fine.

Qu’est-ce qu’une épicerie fine ?

 boutique-depicerie-fine

Parmi tous les commerces, l’épicerie fine est un petit commerce qui offre plusieurs sortes de produits alimentaires bio essentiels et de qualité. En tant qu’épicerie fine, le magasin offre à ses consommateurs des produits de luxe comme le caviar ou des spécialités régionales, néanmoins toujours des produits uniques issus d’un savoir-faire avéré. Spécialisé dans le secteur alimentaire, le commerce d’épicerie fine offre un service en détail pour les produits alimentaires bio et les autres accessoires destinés à la clientèle à proximité. 

L’épicerie fine peut se trouver dans un coin de rue, dans le quartier, dans le centre-ville mais toujours à proximité de sa clientèle. La particularité du commerce de proximité c’est qu’elle offre des produits variés de qualité, accessibles à des prix abordables selon les articles. Le secteur de l’épicerie fine est un secteur qui se focalise sur la vente d’articles, des produits alimentaires bio et authentiques de qualité.

En raison de la qualité et de la sélection des articles, une boutique d’épicerie fine offre des produits avec un prix un peu en dessous de la normale selon les articles. Cependant, ce fait n’empêche pas l’expansion continue du marché de l’épicerie fine parmi les commerces de l’alimentation. Ce système de vente élargit également son activité par l’implantation de petit centre d’achat d’enseigne importante en ligne et dans des milieux à forte activité.

Le marché de l’épicerie fine en France

épicerie fine en France

Le marché de ce commerce de proximité se porte très bien avec un chiffre d’affaires de 5.8 milliards d’euros enregistré en France. En 2013, la France comptait 4000 boutiques, la majorité possédées par les enseignes Fauchon, Dalloyau et consorts. Les émissions de cuisine comme Top chef ont largement contribué au succès de ces magasins spécialisées et ce qui a étendu le secteur d’activité de ce business vers la vente en ligne. 

Le succès des épiceries fines s’explique par la diversification des produits de qualité, l’expertise et l’organisation maîtrisée, que le prix affiché par ce type de commerce de proximité ne soit pas un frein à la volonté d’achat de sa clientèle. C’est ce qui attire de plus en plus de grandes franchises, grands magasins, grandes enseignes et le commerce en ligne dans ce secteur d’activité qu’est l’épicerie fine.

Et comme toute activité de nos jours, même si rien ne vaut le déplacement vers la boutique, la boutique en ligne d’épicerie fine a également pris son envol sur la toile car de plus en plus de personnes réalisent leur achat en ligne. Le service en ligne offre une large gamme d’articles, plus de 30000 produits au choix : viandes, fruits, épices, chocolat, vins, etc.

 Malgré le potentiel du secteur des épiceries fines, il ne suffit pas d’avoir un local ou internet et de penser que d’ouvrir son magasin sera facile et que la vente ne sera que productive. Seules les entreprises misant sur la qualité des produits pourront être productives dans le temps. Et comme tout autre projet de création d’entreprise, les épiceries fines ne dérogent pas à la règle de la réalisation d’un business plan et des différents éléments à prendre en compte pour cela.

Le Business plan : La création d’entreprise commence par l’étude du marché. Connaître les produits phares, les habitudes de la clientèle, les endroits de la ville ayant le plus d’activité, etc.

Le Concept : Le choix du concept se base sur les informations récoltées après l’étude de marché. Ainsi décider du type de l’épicerie comme une épicerie fine de luxe, une épicerie fine bio, une épicerie fine spécialisée, etc.

Le local : Selon la ville, la recherche de l’endroit parfait est une étape clé dans la création d’entreprise. C’est un élément clé car local situé à un endroit de la ville très fréquenté engendrera plus de chiffres d’affaires. Or un local loin de la grande fréquentation du centre-ville par exemple ne serait pas logique sauf s’il se trouve à proximité de la cible de l’entreprise. Le concept et où se trouve le local doivent être en adéquation.

Le statut juridique : plusieurs statuts sont possibles pour cette création d’entreprise. Le choix du statut juridique peut se faire entre une EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), une SARL (Société à Responsabilité Limitée), une SAS (Société par Action Simplifiée) ou une SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle).

Les besoins en matériels et en ressources humaines : très importants de définir les investissements matériels et de l’aide en main d’œuvre car se lancer dans ce business seule peut dépasser bien vite son propriétaire.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *